creations

Canapé pour suite



C'est l'histoire d'un rêve.
Rêve d'un musicien endormi sur son canapé.
Un musicien un peu trop seul, avec sa contrebasse pour seule compagne.
De la musique naît un rêve éveillé et la vie jaillit de ce canapé faisant apparaître une jeune femme.
Un univers ludique et esthétique titillant notre imagination, un spectacle pour tous, de 7 à 77 ans...

Regardez la bande annonce de Canapé pour suite... :

Dossier de diffusion à télécharger.

Regardez la pièce en cliquant ci-dessous :

 

Percée !

Chorégraphie et interprétation : Olivier Rasal


Conseiller artistique : Jean Masse


Musique : Vincent Rasal


Vidéastes : Arnaud Lanusse (effet larsen vidéo), Camille Parra

Une danse qui pénètre dans le monde du multimédia
Un paysage démultiplié
Un personnage se glissant dans la toile d’un peintre cybernétique

Un vidéaste et un danseur décident de laisser s’exprimer leur dualité. Etre ou vouloir ? Solo ou duo ?


Percée ! reflète la personnalité de deux êtres, deux personnes de la trentaine qui cherche leur chemin s’égarent et parfois trouvent. Deux personnes qui souhaitent partager un peu de leur réalité, un peu de leur joie et de leurs défaites pour être, l’espace d’un instant.


Percée ! est un travail sur l’état de danse, sur l’état de l’être, sur la rencontre de deux réalités qui durant une période se sont tenues dans le silence et se sont laissées traverser et surprendre.

Un vidéaste et un danseur ; deux sentiers, deux vies, deux histoires, deux scènes, deux énergies et deux états pour une seule pièce...

Bientôt, le dossier de diffusion à télécharger.
Découvrez un extrait vidéo de Percée !... :

Percée

Présentation / étape de travail, le 17 juillet 2009 à 20h à l'Espace Karin Waehner (Castillon de Castets, 33)

 

L'Oiseau qui n'existe pas
2008 / transmission du solo de Karin Waehner.

Interprétations : Patricia Borges-Henriques, Marianthi Psomataki, Sidi Graoui

Chorégraphie (1963) : Karin Waehner


Musique (1963) : Paul Arma


Transmission : Barbara Falco


Conseiller artistique : Jean Masse

Création à l'Espace Karin Waehner, Castillon de Castets (33), le 13 août 2008.

Ce solo, créé en 1963 par Karin Waehner, lui a été inspiré par le thème du poème de Claude Aveline du même nom.
Très courte et créée sur une musique envoûtante de Paul Arma, cette chorégraphie dégage à la fois une force et une fragilité qui se confrontent et se rencontrent.
Devenant pour un temps l'Oiseau, le danseur ou la danseuse explorent l'univers artistique et technique de Karin Waehner.
Mais, loin de "copier" le solo, l'artiste l'interprète et lui insuffle sa propre force, sa propre fragilité, sa propre émotion… Le sens du mot interprétation prend alors toute sa dimension.

L'Oiseau se débat, essaie de voler, de s'envoler, plein de désir et impuissant à s’élever. Il résiste, lutte, abandonne et se dépouille…

> Télécharger le dossier de présentation du projet
> On en parle sur...

Le Cahier Neuf
2006 / création - reprise

Pour jeune public et tout public, à partir de 6 ans.

Chorégraphié par Jean Masse, avec Patricia Borges-Henriques, Sidi Graoui, Karen Juan, Denise Laborde, Olivier Rasal-Allue.

Réécrire le Cahier Neuf, c'est entrer dans une nouvelle histoire et recommencer pour développer un univers encore inexploré.
La présence d'une chanteuse en direct permet de considérer l'espace sonore comme une matière constitutive de la pièce, ce qui dégage une clarification des personnages.
Le Cahier Neuf livre magique, dont les pages tournées par une fée, une voyante, une déesse, nous fera entrer dans la légende et le mystère.

> Télécharger le dossier de production
> Télécharger la fiche technique
> Photos de la création

 
PRINCIPALES CREATIONS

2004    Sur la route
2001    A table ouverte
2000    Le chant des pierres
1994    Lisières et rivages
1993    Fragments d’itinéraires ; Roses d’avril et de septembre
1988    Le facteur et la mort
1987    Quatuor pour une voix  ; Cendres et neige
1985    Traboules ; Coquelicot de la mémoire
1984    Livret de Famille ; Une moitié d’orange
1977    Visages d’ombres
1974    Nova et vetera